Nous suivre
  • Facebook Social Icon
  • Google+ Social Icon
Adresse

3 / 5 Rue Antonin Coronat

05000 Gap

T :                         

Mail :                                          

 

Nous trouver

© 2015 COSMA. 

LES CRAMPES

Qu'est ce que c'est ?

C'est une contraction brutale et douloureuse d’un muscle.

Bien que communes, elles peuvent révéler une maladie sous-jacente.

En cas de crampes répétées, il faut consulter son médecin à la recherche d'une cause :

  - troubles de la thyroïde

  - insuffisance veineuse ou lymphatique (les jambes qui gonflent en fin de journée),

  - maladie rénale

  - mauvaise tolérance des médicaments. Beaucoup de médicaments peuvent être impliqués, en particulier les médicaments qui font uriner (diurétiques), ceux contre le cholestérol (statines), les laxatifs.

  - myopathies débutent par des crampes, et ce à tous les âges.

 

En cas de crampe unique, il faut étirer le muscle impliqué rapidement. Cet étirement doit être tenu au moins 15 secondes, et répété si besoin. La plupart des crampes sont idiopathiques, c'est-à-dire sans cause évidente retrouvée. 

 

Les facteurs favorisent les crampes :

  • Une posture penchée en avant (le plan des épaules est en avant des fesses au fil à plomb) : ceci conduit à des crampes des mollets fréquentes ou des muscles du pied. Le traitement sera celui de la posture (cf. image)

  • Une alimentation trop acide (trop riche en viande, poisson et fromages) au détriment des fruits, légumes et légumineuses. Ceci entraine une acidose métabolique latente, et un défaut d’apport de divers oligo éléments (Potassium, Magnésium entre autres). Il faut donc privilégier les aliments avec un signe «–» sur le schéma ci-dessous.

  • Un surmenage physique ou un excès de stress, qui diminue le seuil de stimulation des muscles. Les sujets sont « à fleur de peau », les muscles aussi.

  • Un mauvais retour veineux, qui touche souvent le sportif en cas de fortes chaleurs. Le port de chaussettes ou de manchon de compression s’avèrent alors utiles.

  • Une mauvaise hydratation, à savoir uniquement de l’eau au cours d’un effort prolongé, alors que la sueur élimine de nombreux ions indispensables. Une boisson de l’effort s’impose pour toute activité de plus de 1h en général, et de plus de 30’ en ambiance chaude.

 

Les erreurs à éviter :

  • Boire des boissons énergisantes, des sodas ou des boissons caféinées, qui ont pour effet de déshydrater l’organisme ou lieu de l’hydrater (effet diurétique et/ou osmotique)

  • Appliquer du froid sur le muscle. Ceci a plutôt tendance à le contracturer.

 

 

Les traitements anti crampes :

On l’a compris. Tout se joue au niveau de la prévention. Toutefois, il peut être utile d’avoir recours à :

1/ l’homéopathie :

Pour prévenir: Si vous avez tendance à avoir des crampes régulièrement, le traitement de fond est: Cuprum metallicum 15CH et Magnesia phosphorica 7CH. 5 granules de chaque matin et soir pendant au moins 3 mois.

Au moment de la crampe: Prendre 5 granules de Cuprum metallicum 5CH toutes les 10 minutes la première heure puis 5 granules 3 fois/jour pendant 2 ou 3 jours.

2/ les médicaments à base de quinine, mais gare aux possibles effets secondaires

3/ le coenzyme Co Q10, en particulier pour les sujets sous statines

4/ manger 100 g de fruits secs après le sport