Nous suivre
  • Facebook Social Icon
  • Google+ Social Icon
Adresse

3 / 5 Rue Antonin Coronat

05000 Gap

T :                         

Mail :                                          

 

Nous trouver

© 2015 COSMA. 

TÉNOSYNOVITE DE DE QUERVAIN

C'est une inflammation autour des tendons qui passent sur le côté du poignet et qui servent à bouger le pouce.

Il y a 2 tendons: le long abducteur du pouce et le court extenseur du pouce. Ils constituent les tendons du premier compartiment des extenseurs.

Sur le côté du poignet il existe 2 tendons qui servent à la mobilisation du pouce. Ces tenons sont maintenus contre le squelette grâce à une gaine fibreuse.

Les symptômes

  • Une douleur sur le côté du poignet lors de l’utilisation du pouce ou du poignet et pendant la nuit

  • Une baisse de force

  • Une gonflement sur le côté du pouce du poignet

 

Echographie

  • peut voir un épaississement de la gaine et une inflammation des tendons.

 

Elle peut se déclarer après une sur utilisation du pouce (jardinage, travail…), ou parfois amen spontanémment.

 

Quels peuvent être les traitements ?

 

Les traitements NON chirurgicaux :

Ils mettent les tendons au repos en les empêchant de bouger grâce à une attelle immobilisant le pouce et le poignet. 

En effet, les tendons bougent aussi quand le poignet bouge!

Des anti-inflammatoires peuvent aussi être donnés.

En cas d'inefficacité une infiltration dans chacun des 2 tendons peut être réalisée. Cette infiltration consiste à apporter directement sur le site de l'inflammation des anti inflammatoires efficaces à base de cortisone.

Le traitement chirurgical

La chirurgie n’est envisagée qu’après inefficacité des autres traitements.

La chirurgie consiste à ouvrir la gaine des tendons et enlever l'inflammation autour des tendons.

La chirurgie est souvent réalisée avec une anesthésie du bras (locorégionale).

 

Complications de la chirurgie :

Les complications sont rares mais existent.

         - L’infection.

         - L’algodystrophie provoque des douleurs importantes qui durent plusieurs mois. Ces douleurs finissent toujours par disparaître mais peuvent laisser place à une perte de mobilité des doigts et du poignet.

         - Lésions nerveuses sont possibles par irritation des petits nerfs du pouce. Elles disparaissent habituellement en quelques semaines mais peuvent persister. La section d’un nerf est exceptionnelle.

 

 

Votre chirurgien est le mieux placé pour répondre à toutes les questions que vous vous poseriez avant et après votre intervention. N’hésitez pas à lui en reparler avant de prendre votre décision.