Nous suivre
  • Facebook Social Icon
  • Google+ Social Icon
Adresse

3 / 5 Rue Antonin Coronat

05000 Gap

T :                         

Mail :                                          

 

Nous trouver

© 2015 COSMA. 

MALADIE DE DUPUYTREN

La maladie de Dupuytren est une dégénérescence de l’aponévrose palmaire. Cette maladie n’a aucun rapport avec les tendons.

 

L’aponévrose palmaire est un ensemble de fibres qui sont dans la peau de la main et qui servent à attacher la peau au squelette osseux. Cette liaison entre la peau et le squelette permet à la peau de ne pas glisser (de ne pas savonner) lorsque nous attrapons des objets.

L’aponévrose, n’a aucun rapport avec les tendons qui servent à plier les doigts.

Les tendons se situent beaucoup plus en profondeur.

Les tendons sont en dessous l’aponévrose.

LA MALADIE

Quand l'aponévrose est malade, elle forme des

  - CORDES sous la peau (qui RESSEMBLENT à des tendons)

  - NODULES

  - OMBILICATIONS.

La seule cause reconnue est l’origine génétique.

EVOLUTION

Les cordes sont accrochées aux os des phalanges des doigts. La rétraction de la corde va donc tirer le doigt dans la paume de la main.

Cela concerne habituellement le petit doigt et l’annulaire. Mais la maladie peut aussi toucher les autres doigts.

La rétraction des doigts dans la paume se fait de manière très progressive et très lentement. L’évolution est donc très sournoise. Le patient adapte très bien ses gestes au fur et à mesure de la rétraction des doigts. Il ne se rend pas compte que la rétraction peut être gênante jusqu’au moment ou celle ci est très évoluée.

 

La vitesse d’apparition et l’importance de la rétraction ne sont pas les mêmes chez tous les patients.

Quelques temps plus tard

Quels peuvent être les traitements ?

Quand il faut traiter la maladie de Dupuytren, la plupart du temps cela se fait par une opération.

Il existe 2 opérations : soit on coupe la bride (aponevrotomie) soit on enlève la bride (aponevrectomie).

L’opération est proposée quand :

            Le patient n’arrive plus à poser la main à plat sur la table.

            Il existe une gêne, même si la rétraction est minime

            Il existe une douleur.

Mais aucun de ces traitements n’empêche que la maladie atteigne d’autres doigts.

 

L’aponevrotomie :

A travers la peau le chirurgien va couper la bride.

Avantage :                                                                Inconvénient :

Petite cicatrice                                                           Récidive de la maladie

Récupération rapide

 

L’aponevrectomie :

Lors d’une intervention chirurgicale, le chirurgien va enlever toute la maladie gênante.

Avantage :                                                                Inconvénient :

Beaucoup moins de récidive                                    Grande cicatrice       

 

Dans tous les cas il s’agit d’une intervention chirurgicale qui comporte des risques propres à toute intervention chirurgicale

         - L’ankylose du doigt. Si le doigt n’est pas mobilisé très tôt après l’intervention le doigt peut s’ankyloser.

         - L’infection.

         - L’algodystrophie provoque des douleurs importantes qui durent plusieurs mois. Ces douleurs finissent toujours par disparaître mais peuvent laisser place à une perte de mobilité des doigts et du poignet.  

         - Les lésions nerveuses qui peuvent provoquer des petites fourmis temporaires dans le doigt.

 

Votre chirurgien est le mieux placé pour répondre à toutes les questions que vous vous poseriez avant et après votre intervention. N’hésitez pas à lui en reparler avant de prendre votre décision.