Nous suivre
  • Facebook Social Icon
  • Google+ Social Icon
Adresse

3 / 5 Rue Antonin Coronat

05000 Gap

T :                         

Mail :                                          

 

Nous trouver

© 2015 COSMA. 

RENFORCEMENT MUSCULAIRE

DES MEMBRES INFÉRIEURS POUR LA COURSE

Par Coralie GALTIER

Pourquoi ?
Nos muscles ne fonctionnent pas de manière indépendante mais sous forme de chaines musculaires.

Le renforcement musculaire des membres inférieurs fait partie intégrante de la préparation d’un coureur et permet aussi :
  - D’augmenter la résistance des muscles (des jambes) pour une performance sportive.
  - D’intégrer un protocole complexe après une blessure ou une opération chirurgicale.

Les objectifs :

  • Prévention (blessures)

  • Produire une plus grande capacité de travail

  • Augmenter son niveau de performance

  • Rééducation et une préparation ciblée pour accélérer la reprise sportive.

 

Comprendre l’action motrice de notre sport :

L’activité motrice pendant l’appui peut être classée autour de 3 exigences fonctionnelles dont dépend l’efficacité du coureur :

2) assurer la transmission des forces exprimées au sol à l’ensemble du corps (gainage)

3) organiser l’enchaînement des actions motrices

1) le coureur doit se propulser par l’intermédiaire d’un appui unipodal

Le protocole :

Voici les exercices à mettre en place : Circuit à faire plusieurs fois selon la forme !
(sans forcément aller dans une salle)

Matériel nécessaire : Barre, banc, plots, medecine-ball, corde à sauter

L’ordre des exercices de Renforcement Membres Inférieurs est important

   exercices bondissements-pieds puis récupération en renforçant le haut du corps

Cela est essentiel pour la notion de transfert vers notre discipline (pour éviter une prise de masse musculaire excessive et conduisant à une augmentation du poids de corps défavorable à la performance, il faut réaliser des exercices mis en jeu dans l’activité “course à pied”).